Archéologia n° 483
Les fastes gaulois en Auvergne

N° 483 - Décembre 2010

6,00 €

ISSN : 0570-6270

Aujourd'hui, l'archéologie s'épanouit sous des formes multiples. L'étape la plus importante est toujours la fouille, comme on peut le voir à Poitiers, avec une fascinante nécropole des premiers temps chrétiens. En Savoie, ce sont des amateurs, des collégiens notamment, qui ont redécouvert la première centrale électrique de France. Ensuite, le matériel est entreposé et parfois oublié... Comme à Montpellier où un moulage original de la pierre de Rosette, fait par un savant de l'expédition napoléonienne, à été retrouvé dans les réserves. Puis vient le temps de la diffusion des connaissances. Une exposition autour du site gaulois de Corent, près de Gergovie, en est un brillant exemple. À Niederbronn, c'est l'ouverture vers l'Europe qui est favorisée. Et à paris, ce sont les archives photographiques d'Angkor que l'on découvre.

Actualités

Articles

Angkor, cent ans d'archives photographiques
Corent, voyage au cœur d'une ville gauloise

Pierre de Rosette, un moulage original découvert à Montpellier

C'est lors de l'inventaire des collections égyptiennes du musée Languedocien qu'une incroyable découverte à été faite : un moulage original de la pierre de Rosette, réalisé en Égypte au moment même de sa découverte ! Une enquête historique a révélé dans quelle circonstance ce très précieux témoin de l'égyptologie avait été réalisé, puis oublié dans les réserves de la Société archéologique de Montpellier.

Auteur : Costa (R.)

Magazine : Archéologia n° 483 Page : 36-43

Date : 01/12/2010

Poitiers, les premiers chrétiens de Saint-Hilaire
Redécouverte d'une centrale hydroélectrique du XIXe siècle
Niederbronn-les-Bains, une archéologie européenne

Vous aimerez aussi

1 reliure Archéologia

1 reliure Archéologia

1 reliure - 19,00 €

19,00 €

Acheter