Archéologia hors série n° 20
Nîmes, le musée de la Romanité

N° 20 - juin 18

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,50 €

Version en ligne Lecture & conservation numérique dans l'Espace Client

9,50 €

ISSN : 9770570627006

En 2006-2007, lors des fouilles préventives précédant des travaux dans le centre de Nîmes, une domus (maison romaine) et deux mosaïques, dites d’Achille et de Penthée, ont été mises au jour. En excellent état de conservation, elles sont qualifiées par les spécialistes de « plus belles pièces après celles de Pompéi ». .

C’est cette découverte qui a renforcé la volonté de Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes de créer un musée contemporain pour présenter ces œuvres d’une grande rareté, ainsi que celles conservées dans le musée archéologique datant du XIXe siècle.

Révélateur de l’enracinement de l’identité nîmoise dans son passé romain, le musée de la Romanité est l’un des projets architectural et culturel les plus marquants de ce début de siècle pour la Ville de Nîmes, mais aussi, plus largement, pour toute la région.

Sommaire

FOCUS : LA MOSAÏQUE DE PENTHÉE
Période romaine - VIVRE À LA ROMAINE
Repères chronologiques
INTERVIEW de Dominique Darde, directrice du musée
Une ARCHITECTURE contemporaine face aux ARÈNES
Dans les coulisses du musée
Dans les coulisses du musée
RÉSERVES D’ÉPIGRAPHIE
NÎMES LA ROMAINE, au fil des siècles
Protohistoire - Dans le Gard, AU TEMPS DES OPPIDA
Protohistoire - MÉMOIRES D’OUTRE-TOMBE
Période romaine - NEMAUSUS, colonie de l’Empire romain
Période romaine - La technologie peut résoudre des PUZZLES

Période romaine - DES DIEUX ET DES HOMMES

Dans l’Empire romain, la religion est très majoritairement polythéiste. Au fur et à mesure de leur expansion militaire, les conquérants implantent leurs dieux sur de nouveaux territoires, où ils cohabitent avec les divinités des peuples autochtones et les différentes traditions spirituelles venues
d’Orient. Les cultes se diffusent grâce aux mouvements des populations, à la densité des échanges commerciaux, aux déplacements des militaires et des fonctionnaires. La religion romaine reste avant tout ritualiste. Tout moment de la journée, tout acte civique, politique et militaire, se trouvent liés à une divinité et à un cérémonial. Ces rites se déroulent devant l’autel en présence de l’image divine, dans les temples, les chapelles privées des maisons, les chapelles rurales mais aussi les quartiers, les carrefours, les domaines, les champs. Il en reste de multiples traces.

Focus : LE GROUPE PASTORAL de la route de Beaucaire

Auteur : Carrier (C.)

Magazine : Archéologia hors série n° 20 Page : 46-51

Période romaine - LA PEINTURE AUX GROTESQUES
Période romaine - L’ABSORPTION D’UN QUARTIER racontée par l’archéologie
Pérode romaine - QUAND LA CAMPAGNE SE MET AU SERVICE DE LA VILLE
Comment NÎMES a-t-elle évolué au MOYEN ÂGE ?
DES HUMANISTES AUX TOURISTES, l’AntiquitÉ en héritage

Vous aimerez aussi

ART RUPESTRE DANS L'ENNEDI

ART RUPESTRE DANS L'ENNEDI

Le corps féminin dans l'art préhistorique

49,00 €

Découvrir
LA BIBLE ET L'ARCHEOLOGIE

LA BIBLE ET L'ARCHEOLOGIE

97,00 € 69,00 €

Découvrir
L’art mystérieux des TÊTES RONDES au Sahara

L’art mystérieux des TÊTES RONDES au Sahara

97,00 € 49,00 €

Découvrir
Le temps de la Préhistoire

Le temps de la Préhistoire

107,00 €

Découvrir