Archéologia hors série n° 23
Histoires de carrières

N° 23 - Sept. 18

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,50 €

Version en ligne Lecture & conservation numérique dans l'Espace Client

9,50 €

ISSN : 0570-6270

Depuis toujours, les carriers analysent les sols et les matériaux qui les composent pour y trouver des ressources minérales. Depuis plus d’un siècle, les archéologues se basent sur les études géologiques, pour comprendre l’accumulation des sédiments, comme leur érosion. La finalité est de comprendre et de distinguer ce qui est dû à l’homme dans la formation des paysages et de trouver des repères chronologiques permettant de dater les traces de la présence humaine. Aujourd’hui, archéologues et carriers travaillent ensemble à améliorer la connaissance du territoire, à favoriser l’ancrage local des aménagements, à nouer des liens avec les citoyens, dans le respect du développement durable et de la préservation de l’environnement. Ce numéro hors-série permettra au plus grand nombre de découvrir comment cette fructueuse collaboration aboutit à la mise au jour de sites exceptionnels de par leur situation ou leur conservation. Une richesse d’informations sur la vie des Hommes depuis leur arrivée dans cette péninsule de l’Europe qu’est la France.

Sommaire

UN MILIEU A HAUT POTENTIEL ARCHEOLOGIQUE
La Préhistoire est née dans la vallée de la Somme
Des sites qui continuent de livrer leurs secrets
Jean-Baptiste Piketty, carrier et archéologue
Comment se forment les gravières ?
DES DECOUVERTES MAJEURES
Festins aristocratiques à la fin de l’âge du Bronze
Un site agricole pérenne en bord de Marne
Armes sacrifiées dans un fossé gaulois
Entretien : lorsque l'activité des carriers est importante, celle des archéologues l'est aussi
Dans l’Ariège, un joli doublé de nécropoles
Comment l’homme gère-t-il un milieu fluvial ?
Territoires paléolithiques dans la vallée de l’Yonne
Naintré : De très chères disparues
CARRIER, UN METIER MILLENAIRE
Il y a 7 000 ans, les premières mines
Production de bracelets à grande échelle
Comment fabriquait-on les meules à grain ?

Les Grecs ont laissé une carrière à Marseille

En 2017, des fouilles ont mis au jour la plus ancienne carrière de calcaire de France, près du Vieux-Port de Marseille. Exploitée par les Grecs dès le VIe siècle avant notre ère, elle a fourni des matériaux variés, d’abord pour la vie quotidienne puis pour l’architecture. La partie la plus significative du site est aujourd’hui classé aux monuments historiques.

Auteur : Mellinand (Ph.)

Magazine : Archéologia hors série n° 23 Page : 54-57

Circuit court pour la construction d’Amiens
En Auvergne, la fabrique des sarcophages
Les hommes des carrières au Moyen Âge
Alimenter les chantiers de la capitale

Vous aimerez aussi

Archéologia

-25%*

Archéologia

ABONNEMENT 1 AN
11 numéros

70 € au lieu de 93,50 €*

Ajouter au panier
Dossiers d'Archéologie

-15%*

Dossiers d'Archéologie

ABONNEMENT 1 AN
6 n° + 2 hors-séries

67 € au lieu de 78,40 €*

Ajouter au panier
Histoire de l'Antiquité à nos jours

-16%*

Histoire de l'Antiquité à nos jours

ABONNEMENT 1 AN
6 n° + 3 hors-séries

69 € au lieu de 79,50 €*

Ajouter au panier
Arkéo

-15%*

Arkéo

ABONNEMENT 1 AN
11 numéros

(pour les 7-11 ans)

56 € au lieu de 66 €*

Ajouter au panier