Archéologia hors série n° 36
Expédition en Égypte, des carrières d'Hatnoub aux grandes pyramides

N° 36 - Juin 22

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

10,00 €

Version en ligne Lecture & conservation numérique dans l'Espace Client

10,00 €

ISSN : 9770570627006

2022 est une année exceptionnelle pour l’égyptologie : elle marque le bicentenaire du déchiffrement des hiéroglyphes par Jean-François Champollion, événement fondateur pour la discipline ; c’est aussi le centenaire de la découverte de la tombe de Toutânkhamon par Howard Carter, dont les trésors seront bientôt mis en valeur dans le Grand Musée Égyptien prochainement inauguré au pied des pyramides de Giza. De multiples expositions, conférences, manifestations et événements médiatiques sont programmés durant toute l’année, en France et dans le monde. L’exposition consacrée au site d’Hatnoub au musée de Saint-Romain-en-Gal apporte sa contribution à cette célébration de la recherche sur l’Égypte ancienne, en montrant comment l’archéologie moderne revisite les sites connus depuis longtemps avec des méthodologies et des problématiques renouvelées. Jusqu’à récemment, les carrières d’albâtre d’Hatnoub, en Moyenne Égypte, étaient surtout connues des égyptologues pour l’apport historique des inscriptions laissées par les expéditions au début du Moyen Empire. La mission conjointe de l’Institut français d’archéologie orientale (Ifao) et de l’université de Liverpool a considérablement fait progresser notre connaissance du site sur plusieurs plans : en replaçant Hatnoub dans son contexte géoarchéologique, en découvrant de nouvelles inscriptions ou en rendant lisibles celles qui ne l’étaient plus grâce aux avancées de l’imagerie numérique, mais aussi en éclairant la chaîne opératoire de l’extraction des blocs d’albâtre, leur taille et leur transport. Et par ces nouvelles études soigneusement fondées, les fouilleurs d’Hatnoub nous ramènent au cœur d’une question si longuement débattue, celle de la construction des pyramides... Explorer Hatnoub vaut décidément le détour !
Laurent COULON, directeur de l’Institut français d’archéologie orientale

Vous aimerez aussi

ART RUPESTRE DANS L'ENNEDI

ART RUPESTRE DANS L'ENNEDI

Le corps féminin dans l'art préhistorique

49,00 €

Découvrir
LA BIBLE ET L'ARCHEOLOGIE

LA BIBLE ET L'ARCHEOLOGIE

97,00 € 69,00 €

Découvrir
L’art mystérieux des TÊTES RONDES au Sahara

L’art mystérieux des TÊTES RONDES au Sahara

97,00 € 49,00 €

Découvrir
Le temps de la Préhistoire

Le temps de la Préhistoire

107,00 €

Découvrir