Archéologia n° 489
Lascaux, nouvelle hypothèse sur la bactérie parasite

N° 489 - Juin 2011

6,00 €

ISSN : 0570-6270

Dans ce numéro de votre revue archéologique : À Lascaux, une étude récente repose la question de l'origine du mal qui affecte ses peintures et émet l'hypothèse selon laquelle le coupable se trouverait depuis toujours dans la grotte elle-même. En Auvergne, d'autres profondeurs nous révèlent les secrets d'un souterrain refuge d'un seigneur du Moyen Âge tandis qu'à La Calotterie, dans le Pas-de-Calais, des fouilles récentes permettent enfin de localiser avec précision l'emporium carolingien de Quentovic. À l'étranger, en Espagne, le plus grand musée consacré à l'évolution humaine en Europe est inauguré à Burgos alors que l'archéologie bulgare continue à mettre au jour sur son sol les trésors insoupçonnés de la civilisation thrace. En Turquie enfin, un projet archéologique dynamique réunit autour des vestiges d'un village du IXe millénaire fouilleurs et populations locales.

Actualités

Articles

Les Dogon, arts millénaires du Mali
Burgos, un grand musée pour Atapuerca
Lascaux, enquête sur une crise bactérienne

Quentovic, le grand emporium de Charlemagne

Longtemps connu par les seuls écrits, ce grand port du Haut Moyen Âge est désormais localisé. Quentovic faisait partie du réseau d'emporia qui émaillaient les côtes du nord de l'Europe, entre Baltique et îles Britanniques, symboles du dynamisme de l'Empire carolingien.

Auteur : Routier (J.-C.) - Barbet (P.)

Magazine : Archéologia n° 489 Page : 36-45

Date : 01/06/2011

Auvergne, le souterrain refuge d'un seigneur
Asikli Höyük, un village d'Anatolie centrale, il y a 10 000 ans
Les Thraces, leur histoire sort de terre

Vous aimerez aussi

1 reliure Archéologia

1 reliure Archéologia

1 reliure - 19,00 €

19,00 €

Acheter