Archéologia n° 525
La Grèce des origines

N° 525 - Octobre 2014

6,90 €

ISSN : 0570-6270

Cet automne, de grandes expositions viennent adoucir les premiers frimas… Deux civilisations classiques, l’Égypte et la Grèce, ont les honneurs des musées.

La Grèce des origines, entre rêve et archéologie célèbre la découverte des Mycéniens et des Minoens par l’Europe, et notamment par les artistes parisiens des années 1920 qui en firent leur miel : costumes d’opéra, robes de haute-couture, décors de paquebot de luxe… Un voyage merveilleux dans les collections du musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye.

À Lille, Sésostris III, pharaon de légende illumine le Palais des Beaux-Arts. Des centaines de pièces venues des plus grands musées dessinent le portrait de ce roi illustre, ambigu, à l’image de son monde à la fois guerrier et créatif.

Bruxelles révèle les derniers secrets du palais Coudenberg, merveille architecturale du Moyen-Âge, tandis qu’Harfleur, en Normandie, dévoile ses fortifications.

À Argentomagus, les dévôts gallo-romains et leurs cultes fraîchement découverts sont présentés. Une période encore floue commence à se préciser au Viêtnam, grâce aux études menées sur les céramiques du Ier millénaire.

Actualités

Amphipolis sous le feu des projecteurs
Néandertal, artiste trop tôt disparu?

Morts sans sépultures à Marsal

Marsal est un site majeur en Europe: sur plus de 10 km, le long de la vallée de la Seille, les vestiges d’ateliers d’exploitation du sel ont été reconnus, dont les déchets s’accumulent parfois sur 12?m d’épaisseur. L’exploitation des sources salées est à son apogée entre le VIIe et le Ier siècle av. J.-C. Cet été, les archéologues ont découvert les pre­mières sépultures de modestes sau­niers, population jusqu’alors invisible sur ce site.

Auteur : Olivier (L.)

Magazine : Archéologia n° 525 Page : 10-11

Il faut sauver les peintures de Tambo Colorado
L'objet du mois

Articles

Vous aimerez aussi

1 reliure Archéologia

1 reliure Archéologia

1 reliure - 19,00 €

19,00 €

Acheter