Archéologia n° 537
Découverte à Pompéi. Une tombe préromaine exceptionnelle

N° 537 - novembre 2015

7,30 €

ISSN : 0570-6270

Dans les actualités de cet automne, nous nous demandons si les Australiens ont face aux lézards géants et si les humains sont responsables de la disparition des hippopotames nains de Chypre.

Les expositions vous feront découvrir les trésors préhistoriques du département de l’Ain, les marins-bergers de Provence d'il y a 8?000 ans au musée de Préhistoire des Gorges du Verdon et la bande dessinée qui s’approprie les résultats des recherches archéologiques au musée de Vieux-la-Romaine.

Parmi nos articles découvrez celui sur le jeu d’échecs de l’île de Lewis : 78 pièces provenant de quatre jeux d’échecs du XIIe siècle trouvés en 1831, enfouis dans le sable, sur l’île de Lewis, la plus grande des îles de l’archipel des Hébrides extérieures (Écosse). Exécutées dans de l’ivoire de morse ou des fanons de baleine, d’origine scandinave, ces pièces sont considérées comme les plus beaux exemples de jeu d’échec du Moyen âge européen.

En couverture, nous vous révélons les dernières mises au jour faites à Pompéi d'une tombe samnite car à Pompéi, il n’y a pas que des Romains !

Du côté égyptien, nous vous prouverons que la mouche et le lion ne sont pas seulement des animaux mais aussi deux récompenses militaires accordées par les pharaons, au Nouvel Empire (1540-1290 avant notre ère) à certains officiers.

Autre domaine d'expertise, les outils médico-légaux peuvent être appliqués à l’archéologie (et vice et versa !).

Dans le sud de la France, des fouilles préventives ont permis de mettre au jour la première Martigues, Maritima Avaticorum, tandis qu'à Paris, la réouverture du nouveau Musée de l’Homme vous mènera à la rencontre de l'humanité et de ses questionnements.

Sans oublier vos rendez-vous mensuels : l'objet du mois consacré à un casque apulo-corinthien bien surprenant, le Déclic de Christian Vernou, directeur du musée archéologique de Dijon, et les Grandes questions de l'archéologie étudiées par Jean-Paul Demoule.

Actualités

Articles

L'objet du mois : les surprises d'un casque apulo-corinthien
Le déclic de Christian Vernou, conservateur au musée archéologique de Dijon
L'archéologie face au diagnostic de la médecine légale
Le nouveau Musée de l'Homme. Entre humanisme et questionnement
Trésor d'ivoires
Pompéi. Découverte d'une tombe samnite
La mouche et le lion. Deux récompenses militaires de l'Égypte des pharaons
La première Martigues révélée. Une fouille préventive exceptionnelle

Archéofolio : Anatolia, terre de rituels

Anatolie, le mot fait rêver. Du latin Anatolia, «?pays de l’Orient?», cette péninsule est un pont entre l’Europe et l’Asie, entre les religions, entre les cultures. Dans le cadre du festival Europalia consacré à la Turquie, le musée des Beaux-arts (Bozar) de Bruxelles propose une exposition en forme d’hommage et de voyage à travers cette Asie Mineure, pourtant majeure en tous points. Pour aborder les douze millénaires de son histoire, un fil d’or guide le visiteur?: les croyances et les cultes. À travers les grandes civilisations qui se sont succédé, certains rites religieux se sont pérennisés. Pourtant, la visite n’a rien de chronologique?; trois thèmes sont abordés?: l’univers et la nature, les représentations du divin et les interventions du divin dans la vie quotidienne. L’exposition présente 250 objets, tous issus des musées turcs dont d’incroyables chefs-d’œuvre du musée du Palais de Topkap? d’Istanbul.

Magazine : Archéologia n° 537 Page : 66-69

Les grandes questions de l'archéologie

Vous aimerez aussi

1 reliure Archéologia

1 reliure Archéologia

1 reliure - 19,00 €

19,00 €

Acheter