Archéologia n° 586
Pompéi, les dernières découvertes

N° 586 - Avril 20

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,00 €

Version en ligne Lecture & conservation numérique dans l'Espace Client

9,00 €

ISSN : 9770570627006

Afin d’aborder sereinement ce mois d’avril, Archéologia vous propose un grand dossier sur la Pompéi. L’exposition à venir au Grand Palais à Paris sera l’occasion d’aborder Grand Projet Pompéi et les résultats des très riches fouilles entreprises sur la Regio V.

Autre exposition majeure de ce printemps, celle du musée d’Archéologie nationale dédiée à l’empereur Napoléon III, figure majeure de l’archéologie moderne en France.

Par ailleurs, deux importantes fouilles récentes ont révélé, pour la première, dans l’Aisne, les vestiges d’une cuisine princière du début du XVe siècle, voulue par Louis Ier d’Orléans et pour la seconde, à Angers, deux demeures médiévales successives, le manoir de la Voûte-Coton et le logis de Bellebranche, qui soulignent l’urbanisation progressive de la berge de la Maine.

En Amazonie, l’archéologie, qui a connu de prodigieuses avancées ces trente dernières années, s’écrit au féminin comme le montre le dernier ouvrage de Stéphen Rostain.

Sans oublier nos pages d’actualités et notre sélection de livres.

Bonne lecture !

Actualités

Actualité des musées
Samara. Mille ans de casques de la légion romaine
Gergovie. Vercingétorix : un héros sans visage ?
Grandes questions de l'archéologie
Andalousie. Les monuments funéraires de la Silla del Papa
Beutin. Une installation thermale domestique en pays morin
Actualité de la recherche

La fin des mammouths révélée ?

Les derniers mammouths ont survécu longtemps sur l’île de Wrangel, en Sibérie. Ils se sont éteints voici 4?000 ans, à l’époque des pyramides d’Égypte, sans doute en partie à cause de la dégradation de leur patrimoine génétique, comme le suggère une nouvelle étude. Avec une interview de Ludovic Orlando, paléogénéticien, directeur de recherches au CNRS, directeur de l’UMR 5288 « Anthropologie moléculaire et imagerie de synthèse (AMIS) », l’une des rares unités en France à travailler sur de l’ADN ancien. Son groupe a caractérisé le génome le plus vieux jamais séquencé, celui d’un cheval d’environ 700000 ans.

Auteur : Daniel (J.)

Magazine : Archéologia n° 586 Page : 16-17

Tanzanie. L'homme préhistorique était percé
Châteauroux. Première fouille importante d’un cimetière juif médiéval en France

Articles

Vous aimerez aussi

Archéologia

-19%*

Archéologia

ABONNEMENT 1 AN
11 numéros / an

Toute l'actualité de l'archéologie en France et ailleurs.

80 € au lieu de 99 €*

Ajouter au panier
Dossiers d'Archéologie

-5%*

Dossiers d'Archéologie

ABONNEMENT 1 AN
6 n° + 2 hors-séries / an

Synthèse approfondie sur un sujet majeur de l'archéologie.

75 € au lieu de 79,20 €*

Ajouter au panier
Histoire de l'Antiquité à nos jours

-4%*

Histoire de l'Antiquité à nos jours

ABONNEMENT 1 AN
6 n° + 3 hors-séries / an

Toute l'histoire à partir de l'Antiquité.

79 € au lieu de 82,50 €*

Ajouter au panier
Arkéo

-19%*

Arkéo

ABONNEMENT 1 AN
11 numéros / an

La mythologie et l'histoire des grandes civilisations !

58 € au lieu de 71.50 €*

Ajouter au panier