Archéologia n° 586
Pompéi, les dernières découvertes

N° 586 - Avril 20

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,00 €

Version en ligne Lecture & conservation numérique dans l'Espace Client

9,00 €

ISSN : 9770570627006

Afin d’aborder sereinement ce mois d’avril, Archéologia vous propose un grand dossier sur la Pompéi. L’exposition à venir au Grand Palais à Paris sera l’occasion d’aborder Grand Projet Pompéi et les résultats des très riches fouilles entreprises sur la Regio V.

Autre exposition majeure de ce printemps, celle du musée d’Archéologie nationale dédiée à l’empereur Napoléon III, figure majeure de l’archéologie moderne en France.

Par ailleurs, deux importantes fouilles récentes ont révélé, pour la première, dans l’Aisne, les vestiges d’une cuisine princière du début du XVe siècle, voulue par Louis Ier d’Orléans et pour la seconde, à Angers, deux demeures médiévales successives, le manoir de la Voûte-Coton et le logis de Bellebranche, qui soulignent l’urbanisation progressive de la berge de la Maine.

En Amazonie, l’archéologie, qui a connu de prodigieuses avancées ces trente dernières années, s’écrit au féminin comme le montre le dernier ouvrage de Stéphen Rostain.

Sans oublier nos pages d’actualités et notre sélection de livres.

Bonne lecture !

Actualités

Articles

L'objet du mois : Le cheval bondissant de Bruniquel
Pompéi. Les dernières découvertes
Fouille du mois. Le manoir de Voûte-Coton et le logis de Bellebranche

Napoléon III, fondateur de l'archéologie moderne

Lorsqu’en septembre 1870 le gouvernement provisoire pénètre dans le cabinet de l’Empereur aux Tuileries, il fait l’étonnante découverte d’un grand meuble intitulé « Jules César », composé de casiers soigneusement étiquetés « Alésia », « Gergovie », « Uxellodunum », « Alexandrie »… Napoléon III y avait rassemblé les documents nécessaires à la rédaction d’une imposante histoire du conquérant romain devenu imperator, auquel il s’identifiait. Pour documenter cette épopée, il avait engagé un ambitieux programme de fouilles en France, en Italie et tout autour du bassin méditerranéen. Le musée ­d’Archéologie nationale, créé en 1867 par cet empereur archéologue, se penche sur cette formidable aventure scientifique, à l’origine de la discipline que nous connaissons aujourd’hui. Entretien avec Corinne Jouys-Barbelin ­commissaire scientifique de l’exposition, conservatrice du patrimoine et responsable du service des Ressources documentaires. Propos recueillis par Olivier Paze-Mazzi

Auteur : Jouys-Barbelin (C.)

Magazine : Archéologia n° 586 Page : 44-53

À Coucy-le-Château, les cuisines princières de Louis d'Orléans
Archéologie de l'Amazonie. Une affaire de femmes

Vous aimerez aussi

Archéologia

-19%*

Archéologia

ABONNEMENT 1 AN
11 numéros / an

Toute l'actualité de l'archéologie en France et ailleurs.

80 € au lieu de 99 €*

Ajouter au panier
Dossiers d'Archéologie

-5%*

Dossiers d'Archéologie

ABONNEMENT 1 AN
6 n° + 2 hors-séries / an

Synthèse approfondie sur un sujet majeur de l'archéologie.

75 € au lieu de 79,20 €*

Ajouter au panier
Histoire de l'Antiquité à nos jours

-4%*

Histoire de l'Antiquité à nos jours

ABONNEMENT 1 AN
6 n° + 3 hors-séries / an

Toute l'histoire à partir de l'Antiquité.

79 € au lieu de 82,50 €*

Ajouter au panier
Arkéo

-19%*

Arkéo

ABONNEMENT 1 AN
11 numéros / an

La mythologie et l'histoire des grandes civilisations !

58 € au lieu de 71.50 €*

Ajouter au panier