Archéologia n° 587
Autopsie des morts historiques

N° 587 - Mai 20

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,00 €

Version en ligne Lecture & conservation numérique dans l'Espace Client

9,00 €

ISSN : 9770570627006

Ce numéro de mai d’Archéologia vous propose un grand dossier sur la pathographie. Toute jeune discipline du XXIe siècle, elle fait beaucoup parler d’elle par les révélations qu’elle apporte sur des personnages qui ont marqué notre histoire. Le docteur Philippe Charlier, médecin légiste et archéo-anthropologue, nous présente ici sept de ses « patients » emblématiques et répond à nos questions sur ses travaux en cours et les enjeux actuels de cette discipline.

Nous vous présentons également deux très belles fouilles françaises : l’une à Saint-Memmie dans la Marne, où a été découvert un exceptionnel hypogée néolithique et l’autre à Lillebonne en Normandie, où le forum antique sort progressivement de terre.

Dans l’Ain, au Mont Châtel, un superbe établissement mérovingien est mis au jour depuis quelques années, dévoilant la période charnière qui a suivi l’effondrement de l’Empire romain.

En Belgique, le musée de Mariemont nous propose de redécouvrir un fabuleux ensemble de peintures murales, réalisées au Ier siècle avant notre ère pour une villa de Boscoreale au cœur de la campagne vésuvienne, toute juste restaurées et bénéficiant d’une nouvelle présentation.

Sans oublier l’actualités des fouilles, notre sélection de livre et la liste des chantiers de fouilles maintenus cet été. Bonne lecture !

Actualités

Une archéologie du confinement ?
Grandes questions de l'archéologie

Afrique du Sud. Le saisissant atlas de Little Foot

Notre connaissance de la biologie de notre ancêtre lointain, Australopithecus, qui a vécu il y a plus de 2 millions d’années en Afrique, est limitée par la nature fragmentaire et partielle des fossiles. Le squelette de « Little Foot » est à ce jour le plus complet jamais retrouvé. Découvert en 1994 et en 1997 sur le site de Sterkfontein, en Afrique du Sud, il a été daté à 3,67 millions d’années et représente à ce jour l’un des plus anciens témoignages de l’évolution de notre lignée en Afrique australe. La découverte et l’analyse de son atlas (ou première vertèbre cervicale) vient de livrer des données inédites sur son mode de vie.

Auteur : Beaudet (A.) - Bruxelles (L.)

Magazine : Archéologia n° 587 Page : 10-12

Préhistoire. Petit oiseau dans la toundra
Vallée du Côa. Des gravures paléolithiques enfouies sous des niveaux archéologiques
Galilée. Des grottes témoignent de la guerre judéo-romaine
Actualité des fouilles
Namur. Risques de destruction de découvertes majeures
Paléolithique. L’art de la grotte

Articles

Vous aimerez aussi

ART RUPESTRE DANS L'ENNEDI

ART RUPESTRE DANS L'ENNEDI

Le corps féminin dans l'art préhistorique

49,00 €

Découvrir
LA BIBLE ET L'ARCHEOLOGIE

LA BIBLE ET L'ARCHEOLOGIE

97,00 € 69,00 €

Découvrir
L’art mystérieux des TÊTES RONDES au Sahara

L’art mystérieux des TÊTES RONDES au Sahara

97,00 € 49,00 €

Découvrir
Le temps de la Préhistoire

Le temps de la Préhistoire

107,00 €

Découvrir