Archéologia n° 598
Rennes révélée par l'archéologie

N° 598 - Mai 21

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,00 €

Version en ligne Lecture & conservation numérique dans l'Espace Client

9,00 €

ISSN : 9770570627006

Pour ce numéro de mai, Archéologia vous propose un superbe dossier sur Rennes. Chef-lieu des Riédons puis capitale du duché de Bretagne, devenue aujourd’hui métropole et préfecture régionale, cette ville est dotée d’un riche patrimoine enfoui que les vastes campagnes menées ces quarante dernières années révèlent peu à peu.

La réouverture des musées est proche : nous vous proposons de découvrir des nouveaux lieux culturels, tels que le musée Champollion à Vif en Isère, dédié aux deux célébrissimes frères égyptologues ou encore le musée archéologique de Mariana – Prince Rainier III de Monaco à Lucciana, près de Bastia.

En Suisse, le musée des Antiquités de Bâle a déjà ouvert ses portes et dévoile au fil d’une nouvelle présentation thématique, sa somptueuse collection égyptienne.

Enfin en Normandie, les vestiges antiques de Portbail font l’objet de nouvelles études et reconstitutions, qui permettent d’avancer de nouvelles hypothèses quant à leur date et à leurs usages.

Sans oublier notre cahier « Spécial Fouilles : les chantiers maintenus cet été », l’actualité des fouilles et de la recherche et une belle sélection de livres. Bonne lecture !

Actualités

Articles

L'objet du mois. Chasser dans la forêt tropicale malaise : un carquois de fabrication aborigène
Avant-première. Le musée des Champollion en Isère
Exposition. L'Égypte au musée de Bâle. 3 000 ans d'une grande civilisation
Dossier. Rennes révélée par l'archéologie
Musée. Un nouveau musée archéologique en Haute-Corse

Enquête. Les vestiges de Portbail : baptistère paléochrétien ou nymphée antique ?

Commune de la presqu’île du Cotentin, dans la Manche, Portbail est implantée au fond d’un vaste havre propice aux activités portuaires depuis l’Antiquité. Découvertes anciennes et fouilles récentes soulignent la longue occupation humaine de ce territoire. Parmi les vestiges mis au jour figure un édifice que l’on a toujours identifié à un baptistère paléochrétien : illustrant le processus de christianisation des campagnes à la fin de l’Antiquité et au début du Moyen Âge, ce serait le seul exemple de baptistère du VIe siècle connu au nord de la Loire. Un examen de ses vestiges vient aujourd’hui remettre en cause son identification.

Auteur : Érik Follain

Magazine : Archéologia n° 598 Page : 58-65

Guide des chantiers de fouilles

Vous aimerez aussi

ART RUPESTRE DANS L'ENNEDI

ART RUPESTRE DANS L'ENNEDI

Le corps féminin dans l'art préhistorique

49,00 €

Découvrir
LA BIBLE ET L'ARCHEOLOGIE

LA BIBLE ET L'ARCHEOLOGIE

97,00 € 69,00 €

Découvrir
L’art mystérieux des TÊTES RONDES au Sahara

L’art mystérieux des TÊTES RONDES au Sahara

97,00 € 49,00 €

Découvrir
Le temps de la Préhistoire

Le temps de la Préhistoire

107,00 €

Découvrir