Archéologia n° 604
La fabrique de la France

N° 604 - Déc.21

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,50 €

Version en ligne Lecture & conservation numérique dans l'Espace Client

9,50 €

ISSN : 9770570627006

Pour ce numéro de décembre, Archéologia vous propose, à l’occasion de la sortie de l’ouvrage La Fabrique de la France, dirigé par Dominique Garcia, président de l’Institut national de recherches archéologiques préventives, un grand dossier sur 20 ans d’archéologie préventive. En Belgique, le musée royal de Mariemont propose de (re-)découvrir le culte d’une divinité romaine méconnue, Mithra, grâce à sa fascinante exposition Le Mystère Mithra. Plongée au cœur d’un culte romain. À la Réunion, c’est un pénitencier pour enfants du XIXe siècle qui a fait l’objet de recherches approfondies. Premières du genre dédiées à ce type de vestiges, ces investigations permettront de mettre en valeur ce site inscrit sur la liste des monuments historiques depuis 2008. Dans le Doubs, l’immense théâtre antique de Mandeure domine le paysage. Difficile à étudier, il bénéficie depuis plusieurs années d’un programme collectif de recherches (PCR) qui a considérablement renouvelé notre perception de cet édifice. Enfin, à Nîmes, la nouvelle exposition du musée de la Romanité explore le thème de la représentation officielle des femmes romaines au cours des siècles. Sans oublier nos pages d’actualités des musées, des fouilles et de la recherche, notre objet du mois, l’archéofolio et notre sélection de livres ! En vous souhaitant de très belles fêtes de fin d’années et de belles lectures.

Actualités

Articles

L'Objet du mois. Véria, un "astre anadyomène" venu du Louvre
Exposition. Porter un regard neuf sur le culte de Mithra
Dossier. La fabrique de la France à la lumière de l'archéologie, 20 ans de découvertes
Fouille du mois. Un pénitencier pour enfants à la Réunion

Patrimoine. À Mandeure, un théâtre antique pas comme les autres

Dans le Doubs, l’immense théâtre antique de Mandeure domine le paysage. Difficile à étudier compte tenu de son histoire complexe, de sa mise au jour ancienne et de son gabarit hors-norme, il fait l’objet depuis plusieurs années d’un programme collectif de recherches (PCR) qui a considérablement renouvelé notre perception de cet édifice. Ainsi, loin d’être un monument isolé en pleine campagne, tel qu’il nous apparaît aujourd’hui, il fut au centre du quartier religieux de l’antique Epomanduodurum, ville de la cité des Séquanes, en Germanie Supérieure. Séverine Blin, directrice des fouilles (AOROC, ENS- PSL), nous fait part du nouveau regard porté sur le rôle de ce théâtre, qui fut peut-être le plus grand des Gaules...

Auteur : Fournié Éléonore - Blin Séverine

Magazine : Archéologia n° 604 Page : 48-55

Exposition. Portraits de femmes romaines
Archéofolio. Précieux arts du métal

Vous aimerez aussi

ART RUPESTRE DANS L'ENNEDI

ART RUPESTRE DANS L'ENNEDI

Le corps féminin dans l'art préhistorique

49,00 €

Découvrir
LA BIBLE ET L'ARCHEOLOGIE

LA BIBLE ET L'ARCHEOLOGIE

97,00 € 69,00 €

Découvrir
L’art mystérieux des TÊTES RONDES au Sahara

L’art mystérieux des TÊTES RONDES au Sahara

97,00 € 49,00 €

Découvrir
Le temps de la Préhistoire

Le temps de la Préhistoire

107,00 €

Découvrir