Archéologia n° 606
La domestication animale

N° 606 - Fév. 22

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

11,00 €

Version en ligne Lecture & conservation numérique dans l'Espace Client

8,00 €

ISSN : 0570-6270

Pour ce numéro de février, Archéologia vous propose un passionnant dossier sur la domestication animale que les découvertes archéologiques permettent chaque jour de mieux comprendre. Le monde animal est aussi à l’honneur dans l’exposition du musée des Antiques de Bâle où sont mises en lumière les créatures hybrides qui ont peuplé l’imaginaire des mythologies du passé. La fouille du mois est dédiée à l’épave Sanguinaires C, découverte majeure du littoral français car témoin exceptionnel de l’histoire maritime du XVIe siècle. Notre enquête s’attarde sur le mythe de la Grèce blanche : quelle image avons-nous aujourd’hui de la Grèce antique ? La blancheur de ses vestiges est pourtant un mirage sur lequel l’identité occidentale s’est en partie construite. Enfin, en Égypte, les fouilles menées sur la tombe de Padiamenopé à Thèbes ont révélé des vestiges insoupçonnés sur un site pourtant étudié depuis près de 300 ans. Sans oublier nos pages d’actualités des musées, des fouilles et de la recherche, notre objet du mois, l’archéofolio et notre sélection de livres ! En vous souhaitant de belles lectures.

Actualités

Articles

L'objet du mois. Idole ou bricole ? Une mystérieuse suspension celtique trouvée dans l’Aisne
Exposition. Animaux et créatures hybrides de l'Antiquité
Dossier. La domestication animale au regard de l'archéologie, une enquête passionnante
Fouille du mois. L'épave Sanguinaires C, un témoin exceptionnel de l'histoire maritime du XVIe siècle

Enquête. Le mythe de la Grèce blanche

Quelle image avons-nous aujourd’hui de la Grèce antique ? Celle d’un monde immortalisé par ses mythes extraordinaires et figé dans le marbre éclatant de ses ruines, alors que la polychromie y était reine. La blancheur de ces vestiges nous interpelle au premier regard, dans les musées et sur les sites archéologiques, ce blanc antique qui semble si parfaitement faire écho au paysage moderne et pittoresque des Cyclades. C’est pourtant un mirage sur lequel l’identité occidentale s’est en partie construite, en se revendiquant comme l’héritière d’une civilisation grecque idéalisée.

Auteur : Rivault Joy

Magazine : Archéologia n° 606 Page : 52-57

Découverte. Sous la chaussée de Thoutmosis III à Thèbes, les surprises de l'enceinte de Padiamenopé
Archéofolio. L'art oriental au musée Georges-Labit

Vous aimerez aussi

ART RUPESTRE DANS L'ENNEDI

ART RUPESTRE DANS L'ENNEDI

Le corps féminin dans l'art préhistorique

49,00 €

Découvrir
LA BIBLE ET L'ARCHEOLOGIE

LA BIBLE ET L'ARCHEOLOGIE

97,00 € 69,00 €

Découvrir
L’art mystérieux des TÊTES RONDES au Sahara

L’art mystérieux des TÊTES RONDES au Sahara

97,00 € 49,00 €

Découvrir
Le temps de la Préhistoire

Le temps de la Préhistoire

107,00 €

Découvrir